new-york-guide

Epargner avant d’aller à New York

Nous l’avions déjà vu dans cet article, partir à New York nécessite un budget relativement conséquent si on souhaite en profiter un maximum. Entre le prix du billet d’avion, l’hébergement, les dépenses de restauration, les transports sur place et tous les achats, même pour quelques jours, il faudra avoir anticipé en prévoyant une petite somme d’argent. Ceci est encore plus valable à l’approche de l’été où les prix des billets d’avion s’envolent pour atteindre parfois 1 000 euros l’aller-retour au départ de Paris en classe économique. D’ailleurs, certains n’anticipant pas du tout ces coûts se retrouvent contraints de faire des emprunts bancaires pour partir en vacances. C’est bien dommage, puisque le coût est généralement de l’ordre de 20 à 40% plus cher. L’objectif de cet article est de vous présenter des solutions d’épargne qui vous permettront cette fois-ci de mettre de côté tous les mois pendant une longue période avant de voyager. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de prêt bancaire.

Le livret A est la solution la plus connue

Presque chaque Français est titulaire d’un produit d’épargne de ce type. Il offre de nombreux avantages fiscaux comme l’exonération des impôts sur les intérêts ou encore le non prélèvement de cotisations sociales. On peut y placer jusqu’à 15 300 euros d’épargne (soit suffisamment d’argent pour un voyage à New York pour toute une famille). Prochainement, ce plafond devrait être revu à la hausse et passer à plus de 30 000 euros. Le taux d’intérêt du livret A se situe actuellement à 2,25%. Autrement dit, si vous avez 1000 euros pendant une année, vous récupérez 22,5€ d’intérêts. Chaque personne du foyer peut avoir son propre livret A même si le titulaire est mineur.

Le LDD, une solution presque équivalente

Le livret de développement durable (LDD) fonctionne à peu près sur le même principe que le produit présenté dans le paragraphe précédent. Pour l’épargnant, il n’y a presque aucune différence, en revanche, le premier produit sert à financer les logements sociaux, alors que le second apporte une aide pour le développement des entreprises. Le taux de rémunération est identique, par contre, le plafond de dépôt est plus faible pour le LDD. Ce dernier se situe actuellement à 6 000 euros et va bientôt passer à 12 000 euros.

Le livret jeune, un taux meilleur que les deux autres produits

Le dernier produit que je vous propose de voir est le livret jeune. Il s’agit d’une solution d’épargne destinée aux personnes âgées de 12 à 25 ans. Le plafond de dépôt est fixé à 1 600 euros et contrairement aux deux placements précédents, il ne risque pas de voir son seuil de dépôt doublé. Bonne nouvelle en revanche puisque le taux de rémunération est supérieur. Actuellement, il faut savoir que chaque banque propose le taux qui lui convient dès lors où il dépasse celui du livret A. On sait donc que le taux varie de 2,5 à 4% en fonction de la banque choisi.

Tous les produits d’épargne que nous venons de voir ont la particularité d’avoir une épargne disponible. Autrement dit, vous pouvez retirer votre argent à tout moment sans pénalité comme ça serait le cas avec un compte à terme par exemple. Enfin, pour que vous puissiez utiliser au mieux ces placements, définissez dans un premier temps votre objectif de budget pour un voyage à New York (1 000, 2 000, 3 000 euros) et répartissez le tout sur une période d’une année. Si vous prévoyez de partir avec 2 000 euros et que vous avez une année pour épargner cette somme, alors mettez de côté 170 euros par mois sur votre livret. Et à supposer que le mois soit meilleur que prévu, alors mettez même davantage en anticipant un mois plus serré.

Exit mobile version